Votre porte d’entrée vers l’économie sociale et coopérative de l'Ontario!

C’est quoi une entreprise sociale ?

Définition de l’entreprise sociale

Les définitions abondent lorsqu’il s’agit de mettre le doigt sur ce qu’est une entreprise sociale. Les gouvernements, les organisations du secteur et les entreprises sociales peuvent en effet avoir des définitions très différentes.

Dans notre définition, nous reconnaissons les entreprises sociales comme étant des organisations sans but lucratif vendant au moins un produit ou un service sur le marché. La vente de ce produit ou de ce service doit se faire en lien avec le mandat de l’organisation et les revenus générés doivent être réinvestis en vue d’amplifier la réalisation du mandat en question.

 

Démarrer une entreprise sociale

Il existe deux façons de démarrer une entreprise sociale : soit en créant une toute nouvelle entité qui visera à se rentabiliser par la vente de produits ou de services (de façon exclusive ou non) ; soit en développant un programme à portée commerciale au sein d’une organisation sans but lucratif déjà existante.

Dans le premier cas de figure, l’entreprise sociale est la raison d’être de l’organisation qui est créée pour l’opérer et la développer. Dans le second cas de figure, elle est un programme parmi d’autres au sein d’une organisation sans but lucratif qui cherche à accroître son autonomie financière ou à se diversifier. Il n’est pas rare de voir des entreprises sociales commencer comme programmes d’une organisation établie pour bénéficier de la structure et des ressources disponibles. Lorsque l’ampleur de ces entreprises sociales devient trop importante, elles peuvent alors se détacher et devenir indépendantes.

 

Pourquoi l’entrepreneuriat social?

L’entrepreneuriat social est centré autour d’une mission/d’une vision et non pas autour de la recherche du profit à tout prix. Cela sous-entend que le système de valeurs est très différent de l’entrepreneuriat traditionnel où l’on mesure le succès par le profit obtenu. Dans l’entrepreneuriat social, le succès se mesure de plusieurs façons et notamment en lien avec la réalisation de la mission. La vente de produits ou de services est corollaire à cette mission.

La mission d’une entreprise sociale peut être culturelle, environnementale, communautaire, etc. Il n’y a pas de limites à qu’une entreprise sociale peut réaliser. Ce qui compte, c’est qu’elle arrive à obtenir une rentabilité double, c’est-à-dire qu’elle réalise sa mission et qu’elle atteigne ses objectifs de ventes.

Les entreprises sociales étant des organisations sans but lucratif, il est important de noter que cela les rend éligibles à toute une panoplie de subventions, de commandites et autres. C’est toujours un coup de pouce très important pour le démarrage et le maintien des activités.

 

Quelques exemples d’entreprises sociales

ACFO Sudbury : promotion et représentation de la francophonie dans la région de Sudbury. Vente d’objets dérivés franco-ontariens. Plus d’informations sur http://www.acfosudbury.ca/.

Le Groupe Convex : regroupement d’entreprises sociales dans la région d’Hawkesbury qui vise à favoriser l’emploi des personnes ayant une limitation fonctionnelle. Plus d’informations sur https://groupeconvexpr.ca/.

La Maison verte : production de légumes dans la région de Hearst. Plus d’informations sur https://www.facebook.com/lamaisonvertehearst/.

Voilà Community Help : cours multidisciplinaires pour jeunes en écoles d’immersion. Plus d’informations sur http://voilalearning.com/fr/.

Alliance française de Toronto : centre culturel torontois offrant également des cours de français et des services de garde d’enfants. Plus d’informations sur https://www.alliance-francaise.ca/.

Entreprises Forma-Jeunes : placement de jeunes en employabilité. Plus d’informations sur https://www.pecpe.ca/entreprise-forma-jeunes/index.php.